2006/10/31

30h de voyage!

C'est loin le Sri Lanka! 30 heures de voyage porte à porte. Nous avons quitté notre hôtel d'Ottawa dimanche vers 15h pour finalement arriver à notre hôtel de Colombo (Sri Lanka) le mardi à 7h30 (il faut enlever les 10h30 de décalage horaire). De ces 30 heures, il y a 17 heures d’avion, le reste étant du temps d’attente dans les aéroports et de déplacement terrestre.

Le départ de l’hôtel a lui-même été une aventure. Il fallait rassembler les bagages de toute l’équipe. Il y avait beaucoup de bagage… en fait, c’est une minivan (sans siège) plein à craquer qu’il nous a fallu pour transporter le tout jusqu’à l’aéroport. L’équipe a donc voyagé en taxi.

Je me suis même permis un aller-retour supplémentaire, parce que j’avais gardé les clés de la minivan avec moi et que je ne l’ai réalisé qu’à l’aéroport! Oups… ca commence bien le voyage.

Par la suite, il a fallu enregistrer cette tonne de bagage… La préposée nous a regardés avec de grands yeux lorsque nous avons commencé à enregistrer tous ces bagages… Il faut noter à la décharge de nos collègues Sri Lankais, que la documentation accumulée durant le cours requérait en elle-même près d’une boite par personne. Il faut ajouter à cela les souvenirs du Canada, et pour Laura et moi, les cadeaux que nous apportons. Bref, nous nous en sommes sortis avec seulement six boîtes supplémentaires pour l’équipe.

Nous avons ensuite attendu l’embarquement. Pour l’équipe, c’était le dernier moment avec Bill, qui a joué le rôle de guide et de « papa » pour l’équipe durant les cinq dernières semaines.

Laura et moi avons comme mission de les ramener à la maison sains et saufs! À première vue, ça semble être drôle à dire… mais je vous dirais que ce groupe de six est aussi difficile à garder ensemble qu’une vingtaine de jeunes adolescents. Il y a toujours plein de bonnes raisons pour changer l’itinéraire ou le plan… la principale est le fait d’appeler à la maison!

Bref, tout le monde s’est retrouvé sur l’avion en direction de Heathrow, Londres, UK. Le vol a bien été. J’ai réussi à somnoler un peu sur l’avion. À l’arrivée à Heathrow, nous devons changer de terminal via une navette et quelques contrôles de sécurité. On se rappellera ici que l’histoire des bombes avec des liquides origines de Heathrow… Ceci explique qu’ils sont encore moins flexibles que ce que nous pouvons connaître chez nous. Mais bon… après une heure, nous nous retrouvons en attente pour notre prochain vol vers Colombo.

Nous utilisons ce temps d’attente afin de soumettre des questions de réflexions à l’équipe. Ainsi, ils pourront travailler sur ces questions pendant le prochain vol.

L’embarquement se fait avec près d’une heure de retard à cause d’une personne ayant eu un malaise sur le vol précédent. Il faut donc l’évacuer par ambulance avant que nous embarquions.

Le vol Londres-Colombo est opéré par Air Sri Lanka. Nous sommes unanime dans l’équipe que la qualité de l’environnement ainsi que celle du service son bien meilleure qu’avec Air Canada. L’avion est plus récent, et il présente l’avantage d’avoir un écran de télévision par siège. De là, il est possible de jouer à des jeux vidéo, d’écouter la télévision ou des films, et même d’avoir accès à une série de carte présentant des données de vol, comme l’itinéraire, la vitesse, etc. C’est particulièrement intéressant pour savoir où nous en sommes par rapport à l’arrivée.
Le vol se déroule très bien. J’ai réussi à dormir près de six heures. Le temps passe plus vite ainsi. :-)

À l’arrivée, nos collègues Sri Lankais décide de se payer une dernière session de magasinage à la boutique hors taxe de l’aéroport… Je dois avouer que Laura et moi avons très hâte de trouver notre hôtel et de dormir dans un vrai lit!

2 comments:

Sylvie B. said...

Salut Félix,

C'est gentil de prendre le temps d'écrire pour nous faire partager ton aventure, d'Ottawa au Sri Lanka.

Évidemment, cela ne te dispensera pas d'un souper où tu pourras tout me raconter avec plein de détails et d'anecdotes! ;-)

Je pense à toi et je t'envois des ondes positives pour que ton voyage te soit le plus agréable et enrichissant possible.

Silvy

Sebastien said...

Content de savoir que tu es arrivé à destination. Bonne chance pour la suite des choses.
J'ai bien hâte de lire tes prochaines aventures.

Ciao